La question que chaque marque ou entreprise doit se poser n’est pas de savoir si elle doit être présente sur les réseaux sociaux mais bel et bien comment être présent sur ces canaux ? Les marques, entreprises et organisations utilisent quotidiennement les plateformes sociales pour échanger et engager leur audience.

Les réseaux sociaux représentent un enjeu considérable de nos jours, il est donc nettement conseillé de ne pas se lancer les yeux fermés. Focus sur les 4 points qui nous semblent les plus importants pour la mise en place d’une stratégie social media.

 

Pour choisir les plateformes sociales les plus adaptées à son marché, il est important de comprendre son audience et d’identifier les communautés déjà présentes. Par exemple, une entreprise qui souhaiterait faire connaître un outil permettant de gérer les réseaux sociaux aura tout intérêt à détecter la présence des communautés de community manager dans les groupes de Google Plus notamment. En toute logique, cette entreprise devra être présente sur ce réseau social pour approcher sa cible et être le plus en adéquation avec ses attentes.

Une fois ces communautés et lieux dédiés analysés, il est recommandé d’identifier les influenceurs, il s’agit tout simplement de personnes ayant un impact sur votre marché ou domaine d’activité autrement dit, les cibles que vous pensez stratégiques. Bringr, que nous évoquons dans la partie “Organiser sa politique de Community Management” vous sera très utile sur le sujet. Si votre entreprise a la chance d’avoir une notoriété, repérez les internautes qui évoquent votre marque de façon positive, certains d’entre eux seront certainement heureux de devenir ambassadeur.

social media influenceur guilhem lecoyer

Ensuite, il est nécessaire de définir une ligne éditoriale et une stratégie de contenu.

Définir sa ligne éditoriale en adéquation avec sa stratégie de contenu

Avoir une stratégie et une tonalité par réseau social est plus que recommandé par les experts du domaine.

Après avoir assisté à une conférence sur l’inbound marketing animée par Gabriel Dabi-Schwebel, le fondateur de l’agence 1min30 dans le cadre de l’événement Time2Marketing, nous pouvons noter qu'il est important de créer du contenu pour faire vivre sa ligne éditoriale. Le format le plus adapté semble être :

  • de publier un article de blog par jour
  • d’envoyer une newsletter par semaine reprenant le contenu du blog
  • de créer un livre blanc tous les deux mois.

Pensez dans ce cas à créer un calendrier éditorial, à allouer du temps à des contributeurs pour créer du contenu à l’image des articles de blogs, de livres blancs ou même de vidéos.

En ce qui concerne la stratégie social media en elle-même, elle n’est jamais figée, il est primordial de la faire vivre et de la faire évoluer dans le temps. Sur Facebook, il est même envisageable de créer une stratégie quotidienne afin de donner une sorte de rendez-vous à ses fans et pour maximiser le taux d'engagement. Ce réseau peut notamment être privilégié pour relayer les actus de la société par exemple. Twitter, lui pourra être consacré aux relais des articles plus techniques ou professionnels du domaine de votre entreprise tout comme LinkedIn (B2B) qui pourra aussi être axé RH.

Un expert en social media vous conseillera parfois de sortir de votre stratégie en utilisant le concept du newsjacking, il s’agit ici de surfer sur l’actualité. Attention, à ne pas trop en abuser !

Voici un exemple réussi, même si celui-ci n’est pas un bon souvenir, l’élimination de la France de la Coupe du Monde 2014 a permis aux CM de nombreuses marques de réagir :

tweet nike social mdia guilhem lecoyer

Autre point important ici, votre communauté attend des réseaux sociaux de l'instantanéité, interagissez donc avec elle de la meilleure façon possible et le plus vite possible. Sur ce sujet, Facebook décerne désormais aux pages l’icône “Très réactif aux messages” pour inciter à répondre de plus en plus vite aux commentaires.

Avant de construire votre stratégie social media, il est important de benchmarker, de voir quel concurrent poste quoi, quand et comment. Surveillez , analysez les stratégies existantes et adaptez la votre pour vous démarquer.

Osez tout en maîtrisant !

Il est difficile de prendre des risques pour les grands groupes par peur de déclencher un bad buzz.

Cependant, certains sont très créatifs et s'en sortent très bien. Pour la plupart des sociétés, n’ayez aucune crainte à en prendre puisque en étant peu connu, on ne vous reprochera pas de vouloir faire quelques vagues.

Tenter de faire du bruit nécessite tout de même une certaine prudence. C'est pourquoi, il est important d’anticiper le processus d’une communication de crise en cas de mise en danger de l’e-reputation de la marque.

Organiser sa politique de community management

Le community manager est le meilleur soldat de l’entreprise sur le web, c’est pourquoi il a besoin d’outils performants.

Il y a plusieurs types d’outils qui permettent d’organiser son travail sur les réseaux sociaux : des outils de veille et de publication.

social media guilhem lecoyer 2

Si nous listons les outils de veille, nous pouvons citer :

  • Feedly pour effectuer sa veille d’information autour des articles de blog concernant votre marché, vos concurrents et même des blogs spécialisés réseaux sociaux pour rester à la page sur leurs nouveautés. Nous vous conseillons les blogs suivants : le Blog du Moderateurle Blog de l’agence wellcomDescary.com & cie !
  • Digimind, un logiciel de veille spécialisé sur les médias sociaux. Cet outil permet d’écouter les conversations sur votre marque et vos concurrents puis d’analyser, engager et adapter votre stratégie.

Les outils de publication sont aussi nécessaires pour s’organiser sur les réseaux sociaux ainsi que savoir quoi communiquer et à quelle fréquence. Bringr est à la fois un outil de veille, de publication et de planification. La publication des posts sur l’ensemble des réseaux sociaux via ce type de plateforme est utile pour l’analyse des publications (portée, clics, retweet, . . ). La planification est tout aussi utile pour s’organiser et pour poster à différentes heures, très utile pour une stratégie internationale.

Pour citer d'autres outils, nous pouvons aussi parler de : Hootsuite ou encore Tweetdeck, très pratique pour répondre instantanément à votre communauté Twitter notamment.

Mesurer et analyser les résultats

En général, nous attendons pour chaque campagne social media qu’elle touche le plus grand nombre de personnes. Il est donc nécessaire de mesurer la performance via le nombre de vues d’une vidéo YouTube, le nombre de fans d’une page Facebook et de l’engagement moyen par publication ou encore le nombre de followers sur Twitter. Il ne s’agit pas de tout mesurer mais de bien mesurer en surveillant les indicateurs qui vous semblent pertinents.

social media analytics guilhem lecoyer

Pour mesurer ses performances, il est important d’utiliser des outils de veille à l’image de Bringr ou de Digimind, on pourra donc par exemple y obtenir le nombre de mentions sur une période donnée. Pour aller plus loin, il est aussi important de mesurer la corrélation entre l’activité sur les réseaux sociaux et le trafic sur les sites ou blog de votre entreprise. Sur ce sujet, Google Analytics est très utile, pensez à vous créer un dashboard Social Media.

Mesurer et analyser ses résultats ne se réduit pas uniquement à se concentrer sur un ROI qui est difficile à présenter. En effet, c'est le bilan qualitatif ou le nombre de visites sur le site issues des actions menées sur les réseaux sociaux par exemple qui importe.

En conclusion, les community managers en poste dans les PME devront en plus de leur stratégie social media mettre en place une stratégie inbound marketing pour attirer les internautes vers leurs marques : SEO/SEA, RP/RP 2.0, marketing direct, native advertising.